Comment obtenir son permis moto ?

Il paraîtrait qu’on ait besoin de personne en Harley Davidson… Mais avoir son permis moto c’est quand même nécessaire.

Avec les beaux jours, l’appel du deux roues est grand, mais pour autant il est important de rouler en sécurité.

Faisons le point pour que l’aventure soit la plus sure possible.

Le point clés du permis moto : 

Si vous souhaitez obtenir votre permis moto alors que vous avez obtenu votre permis de conduire auto il y a moins de 5 ans, tout sera plus simple ! En effet, vous serez dispensé d’une étape, celui du code de la route puisque celui validé pour le permis B sera encore valable.

Autre point à retenir, la circulation en deux roues ne sera pas la même en fonction de là où vous circulerez. En effet, depuis le 1er février 2016, la circulation inter-file est en période d’expérimentation sur quatre zones :

– Ile de France

– Bouches du Rhône

– Gironde

– Rhône

Donc, en fonction de l’endroit où vous circulerez, votre apprentissage pourra varier.

Quel permis pour quel cylindre ?

Pour être candidat au permis moto, vous devez impérativement être âgé de plus de 18 ans. Avant 18 ans, seul un BSR vous sera délivré et limitera ainsi la puissance des véhicules.

En termes de permis à proprement parler, deux catégories existent à savoir « A » et « A2 ». En effet, pour toute personne, âgée entre 18 et 24 ans, souhaitant obtenir son permis moto, ce dernier sera de catégorie A2. Pour ceux âgés de plus de 25 ans et plus ne se verra limité par cette catégorie.

Pour rappel, le permis A2 permet de prendre les commandes d’une moto d’une puissance n’excédant pas 35 kilowatts ou un 3 roues d’une puissance maximale de 15 kw.

Est-ce que rouler en moto est dangereux ? 

La vigilance doit être accrue mais il est possible de réduire les risques.

Pour cela, vous pouvez par exemple :

– Ne pas prendre votre moto lorsque le temps est vraiment trop dangereux, à savoir lors de fortes pluies, en période de verglas ou de neige…

– Pensez à vous équiper correctement : il faut oublier le duo short/tongs et privilégier des tenues plus solides avec des protections et un casque réglementé qui sauront vous protéger en cas de chute.

– Ne cédez pas aux sirènes de la vitesse : il est tentant de rouler vite avec sa moto mais le respect des vitesses et des distances de sécurité est central dans la conduite en deux roues. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, en cas de freinage d’urgence, à 50km/h, votre moto parcourra trois mètres de plus qu’une voiture.

Comment constituer son dossier ? 

Pour vous inscrire, il vous faut constituer un dossier avec les éléments suivants :

– Carte nationale d’identité, passeport ou titre de séjour

– Carte nationale d’identité, passeport ou titre de séjour du tuteur légal, si mineur

– Justificatif de domicile si ressortissant étranger

– 3 photos type passeport

– ASSR de niveau 2 ou convocation (pour les personnes nées à partir de 1988)

– JAPD ou convocation (pour les personnes âgées de 18 ans à 25 ans, de nationalité française)

– Attestation de recensement (pour les personnes âgées de 16 à 18 ans)

– Permis de conduire de catégorie déjà obtenue (catégorie B par exemple)

– 1 lettre Max ou de suivi 50g, de format A5

– 2 enveloppes classiques de format A5

– 8 timbres postes

Vous voilà prêt à suivre les plus beaux couchers de soleil au volant de votre moto !